Habituellement, lorsque nous voyageons, nous évitons, autant que faire se peut, les endroits trop touristiques. Mais, il y a des lieux INCONTOURNABLES. Les Météores, en Grèce, font partie de ceux-là. Nous pouvions d'autant moins les ignorer que les Météores se situent sur le chemin qui mène du Pélion aux lacs Prespa, notre troisième étape.

Les météores offrent un paysage très particulier. C'est un paysages de falaises érodées formant des blocs verticaux plus ou moins imposants. Ces falaises surplombent la ville de Kalambaka, où nous séjournons.

Les roches sont constituées de "poudingue" (vient IMG_6771de "pouding", car c'est une pâte avec des éléments dedans) - cailloux plus ou moins gros enchâssés dans une matrice (roche sédimentaire détritique).

Les Grecs anciens pensaient qu'ils étaient tombés du ciel - d'où leur nom -. On sait maintenant, que c'est l'érosion qui est à l'origine du phénomène. Ce qui n'enlève rien à la magie du lieu.

 

IMG_6781

IMG_6817

IMG_6844

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Météores sont connus car des monastères sont construits sur les sommets de certains blocs.

IMG_6848

 

Les monastères que l'on peut visiter sont au nombre de six, plus celui d'Ypapantis qui se trouve éloigné et non visitable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le premier que nous avons visité s'appelle Varlaam.

Comme pour tous les monastères, celui-ci est construit au sommet d'un bloc. Auparavant, on y accédait par un sentier à flanc de falaise. Maintenant, un escalier permet d'y parvenir sans difficulté. Enfin, il fVarlaamaut d'abord descendre puis monter un escalier en zig-zag, avec un grand nombre de marches. On y est allé de bon matin, avant qu'il ne fasse trop chaud et qu'il n'y ait trop de monde. En effet, même en juin, il y a pas mal de touristes (nombreux bus venant des hôtels d'Athènes ou d'ailleurs).

 

Varlaam- vu depuis Megalo Meteoro

 

 

 

Varlaam

 

 

 

 

VarlaamInstallés en haut du bloc rocheux, les moines n'avaient accès ni à l'eau, ni à la nourriture. Aussi, un système de poulies permettait leur ravitaillement. Le système est toujours utilisé mais est automatique. Les monastères (tous?) sont encore habités par des religieux(-ses).

 megalo meteoro-13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Varlaam

Varlaam

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Varlaam

 

 

Varlaam

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout n'est pas visitable et tout n'est pas photographiable. Voici 4 photos pour donner une idée du monastère.